Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
  • : Permettre aux membres de la SVE de la famille COR UNUM qui fait partie de l’Eglise Catholique et à tous les internautes qui le désirent de partager nos rencontres et notre projet de vie.
  • Contact

Recherche

8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 14:56

Août 2014 / avril 2016

Ce que nous avons vécu de significatif depuis les assemblées fédérales de 2014.

1 - Orientations de l'assemblée générale de 2014.

2 - Comment avons nous vécu les Orientations de la famille et de la SVE.

3 - Le Conseil Général SVE.

4 - Un temps fort : la rencontre des responsables de régions, de fraternités,

des responsables de formation et des trésoriers.

5 - Nouvelles des régions à travers le monde.

6 - Renforcement des relations internationales.

7 – L'avenir.

8 - Finances : budget prévisionnel SVE 2016.

9-Au sein de la Famille Cor Unum.

___________________________________________________________________________

1 - Orientations de l'assemblée générale de 2014

L’Engagement en SVE

Notre engagement se situe dans la dynamique des Béatitudes. La radicalité de la suite du Christ est première. L’engagement confirme et soutient le choix d’un art de vivre selon l’Évangile. Il répond au désir d’un lieu de vie spirituelle stable. Soyons attentifs à donner le temps d’une progressivité dans l’engagement et à nous réjouir des « petits pas » accomplis. Cette démarche se vit dans une liberté de cheminement et un accompagnement personnalisé.

L’engagement est appel et signe : la richesse de vivre en SVE est une joie et un émerveillement que nous sommes invités à partager. Il porte des fruits de vie pour nos proches, l’Église et l’humanité.

L’engagement définitif est don total à Dieu. Il vivifie la SVE dans son ensemble et contribue à son rayonnement. Il est ferment d’avenir.

L’Appel en SVE

A partir de notre engagement, soyons des éveilleurs, communiquons à notre entourage ce que nous sommes et voulons vivre. Osons livrer notre expérience spirituelle et fraternelle dans les différents collectifs et instances d’Église.

L’assemblée insiste sur la communication adaptée aux contextes régionaux et décide de créer un site internet.

En vue de favoriser l’appel, la communication et la visibilité, l’assemblée décide de promouvoir « Évangile en plein monde ».

2 - Comment avons nous vécu les Orientations de la famille et de la SVE :

Celles de la famille Cor Unum ont été appréciées par nos membres. Dans de nombreuses fraternités, elles ont été débattues en Famille. Elles vont bien dans le sens qu'exprime notre pape François d'annoncer l’Évangile aux périphéries avec beaucoup de « savoir être ».

Pour la SVE, il ressort des remontées que nous avons reçues et des échos de nos groupes : que les Béatitudes proclamées et vécues par Jésus soient notre source d’inspiration. Le suivre et l’annoncer à tous sont notre désir. Les Béatitudes sont au cœur de l'Évangile à la condition de retrouver Jésus-Christ vivant à travers chacune de ses paroles : un discours qui résonne dans les cœurs; des paroles qui sont toujours d'actualité, qui ont traversé les siècles; une révélation qui continue aujourd’hui même de bouleverser et de provoquer des changements de vie; une manière nouvelle d’envisager la relation à Dieu et avec le prochain; une grande bouffée d’air frais qui fait « virevolter les feuilles séchées » d’un légalisme décourageant; un appel à l'ouverture, au mouvement, à la transformation.

Nous savons bien que nous ne pourrons le vivre qu’en portant un amour de prédilection pour tous les hommes et femmes, nos frères et sœurs, les plus éprouvés particulièrement. Que la joie de l'Évangile nous anime tout au long de notre vie et que cette joie se vive dans nos groupes de partage.

La question sur la progressivité dans l'engagement est aussi débattue : cette démarche se vit dans une liberté de cheminement et avec un accompagnement personnalisé.

3 - Le Conseil Général SVE.

Notre Conseil : Nous sommes heureux de travailler ensemble. Nous avons choisi de fonctionner en partageant les responsabilités et surtout le suivi des groupes SVE à travers le monde. Il me semble important que cette dimension internationale soit portée par tout le Conseil. Nous avons la chance dans notre Conseil général SVE de représenter toutes les régions de France et Belgique. Sans être franco/belge et nous aurons l'occasion de le dire plus tard, chacun de nous est en contact avec sa région et nous savons facilement ce qui s'y vit.

La réflexion sur le document « l’Utopie de la communion ».

Nous vous rappelons le décret de reconnaissance par Rome de la SVECJ stipulant ‘’ que la spiritualité de communion, fondement de l’Association, soit « épiphanie de l’amour de Dieu » dans le monde et dynamise la mission sur les nouvelles frontières de l’évangélisation et du service de tout homme. ‘’ En Conseil, nous avons travaillé ce document, écrit par le groupe de travail de la SVE dont faisait partie Raymond Courcy dans le but d’approfondir la mission de la SVE.

4 - Un temps fort : la rencontre des responsables de régions, de fraternités, des responsables de formation et des trésoriers.

25 personnes en responsabilité se sont réunies à Paris chez les Filles du Cœur de Marie pendant tout un week-end d'avril 2015. Le but était que le nouveau Conseil Général et les responsables de France et de Belgique fassent connaissance, qu’il y ait rencontre entre tous.

Chaque personne a pu s'exprimer sur sa responsabilité. La liberté de parole a favorisé l'expression d'idées différentes. La connaissance mutuelle, les échanges très denses, l'implication de chacun dans les projets, la possibilité d’entendre et de partager ce qui est vécu dans les régions, dans les groupes, a permis de relancer des pistes pour dynamiser nos groupes. Cela amplifie le sens du service et de la responsabilité.

En s’appuyant sur « A la source de notre charisme » de Chantal Reynier, nous avons vécu un temps de réflexion et de partage autour de textes de Pierre de Clorivière choisis par Gwennola.

5 - Nouvelles des régions à travers le monde.

Nous avons le souci de maintenir et renforcer les relations avec les différentes régions du monde : échanges de courriels au moment des fêtes liturgiques ou à la suite d’événements vécus par les régions et les groupes SVE, comptes-rendus de rencontres, nouvelles.

Synthèse des réponses au questionnaire des régions SVE

Pérou :

32 membres. La SVE est bien intégrée et reconnue sur le plan ecclésial. Un contact a été pris avec l’archevêque, président de la Commission Episcopale du Pérou. Il existe un lien étroit avec quelques jésuites et un ancrage sur la vie du Père de Clorivière.

Vietnam :

45membres ( 9ED et en formation).En fait le questionnaire n’ayant pas été encore traduit nous n’avons pas vraiment de détails sinon que la passation de la responsabilité entre Joseph et Pierre s’est bien effectuée. Cependant, Pierre a envoyé un petit mot disant que l'animation des membres de la région du Vietnam est régulière et très bonne, qu’ils suivent de très près les documentations mensuelles provenant du généralat. L'organisation de la fête du 2/02/2015 a été faite en commun avec les frères célibataires et les sœurs célibataires, et le Père Pierre Cuong a présidé cette célébration. Cette année, il n’y a pas de candidat pour les vœux définitifs.

Inde :

2 groupes sont présents dans le sud de l'Inde : un groupe de 12 membres et une « communauté » d’une quarantaine de membres. Cette année, ils ont eu la visite d’Emmanuel Chazot, PCJ, en janvier et ont pu avoir les Projets de Vie SVE en anglais.

- Le groupe de laïcs où il n’y a pas de femmes, à Mananthavady, province du Kerala se retrouve autour du père Mathew Perumattikunnel. Le groupe note que le communautarisme grandit à cause de l‘influence du fanatisme, de la corruption politique et du chômage, que l’agriculture est en difficulté suite aux prix insuffisants, au climat, au manque de soutien de la part du gouvernement. Le message du pape François a été bien accueilli par de nombreux dirigeants de la société indienne. L’Église se développe (en Inde) au Kerala.

E. Chazot se demande quel est le niveau d’autonomie du groupe SVE par rapport au prêtre. Quelle est la liberté de parole ? Les anciens (50/60 ans) s’expriment, beaucoup parfois. Les jeunes (30/40 ans) se taisent et écoutent. En groupe PCJ comme en groupe SVE, la conversation vit tant qu’elle porte sur un sujet général ; si on essaie d’entrer dans un partage plus personnel, pudeur ou respect humain reprennent vite le dessus.

Mathew Perumattikunnel s’est plaint d’avoir demandé une aide financière pour la formation SVE et de ne pas l’avoir obtenue. Il avait également demandé à ce que José, un membre du groupe, soit invité à Fontenay, ce qui n’a pas été accepté. A voir pour 2020.

Le groupe de Trivandrum, la capitale du Kerala, avec Mgr Mathew Manakarakavil, vicaire général pour le diocèse de Trivandrum. Ce groupe SVE fonctionne dans une paroisse de la ville comme une « communauté de base » à la brésilienne, une sorte d’« assemblée paroissiale ». Il y avait quarante personnes, hommes, femmes et enfants. Ce sont des « Dalits », discriminés à la fois pour leur origine sociale et pour leur foi chrétienne. Emmanuel a présenté le Projet de Vie SVE. La parole était libre et la conversation animée. Une réunion a lieu chaque mois.

Les conversations informelles qu’il a pu avoir avec tel ou telle participant(e) lui ont montré qu’au-delà de la pauvreté du quartier, il y avait dans ce groupe des hommes et des femmes qui étaient éduqués et qui avaient voyagé. Il pense que l’on pourrait établir plus de liens que ce qui existe actuellement.

Mgr Mathew Manakarakavil souhaiterait également qu’un représentant de ce groupe SVE soit invité à la prochaine assemblée générale. Ce groupe rejoint les pauvres. Mais est-il vraiment un groupe SVE ? Correspond-il à ce que nous voulons vivre en Famille Cor Unum ? Comme dans le Nord, la relation très dépendante des laïcs au prêtre pose question.

A noter que les deux groupes sont de rite différent : syro-malabar à Mananthavady, syro-malankar à Trivandrum.

Togo : 8 membres. C’est le seul groupe structuré dans l’Afrique de l’Ouest ; tous les membres sont enseignants et jeunes (de 33 ans à 61 ans). Un seul engagement perpétuel ce qui pose question ainsi que l’ouverture à d’autres catégories sociales.

Madagascar : 50 personnes environ en trois fraternités dont nous avons reçu 2 rapports. Au nord comme au sud, la situation socio-économique est très pauvre d’où l’importance et la nécessité de soutenir leurs projets, de financer une part de leurs déplacements. La formation est un point clef, un désir aussi, car l’Église est en situation de fragilité avec la présence de nombreuses sectes et une présence musulmane forte. Ce qui frappe, c’est la consistance du déroulement des réunions, le lien à la revue CU, l’impact de la traduction en malgache des textes pour rejoindre des personnes aux périphéries qui ne maîtrisent pas le français. La SVE est bien en lien avec l’Église locale, les Évêques des diocèses, les jésuites présents. Il y a un vrai souci missionnaire (action / contemplation) et une participation réelle à la vie de la Famille par la cotisation que chacun paie. Questions pour le Conseil SVE : Quelles sont les participations aux actions sociales ? Comment favoriser une formation intégrale pour former des acteurs dans la société comme dans l’Église ? Comment préparer Madagascar à devenir une seule région autonome? Comment alors ouvrir notre Conseil à la présence d’un membre de Madagascar ?

Ile de la Réunion : 12 membres SVE uniquement sur l’île. Le lien avec les jésuites présents est bon ainsi que la reconnaissance ecclésiale. L’importance du dialogue interreligieux est soulignée. La question du lien à l’île Maurice se pose. Pour le moment, nous n’avons pas de nouvelles de l’île Maurice.

Algérie : Après le décès de Jean Belaid en avril 2014, il reste Rose-Marie, âgée et malade, avec qui nous maintenons des contacts par mail.

Belgique : La SVE est fragilisée par des départs et le vieillissement des membres, mais elle est en réorganisation pour vivre un nouveau départ sur le diocèse de Tournai (seul diocèse où la SVE est présente). La Belgique représente un contexte de sécularisation accélérée qui n’est pas favorable à l’appel. De ce fait, la SVE ne se développe pas. Les membres ont du mal à cotiser et cela pose question : Comment mieux dire ce que nous faisons des cotisations ? Christian pense pouvoir présenter plus clairement l’utilisation des cotisations SVE.

Il y a eu un changement du lieu des rencontres, plus visible. Il y a le souhait de faire se rencontrer les prêtres SVE comme on fait des rencontres spécifiques « couples ». Nous constatons qu’il n’y pratiquement plus d’entrée en PCJ sauf les Africains, mais il y a Émile et Clément pour la SVE. Cela nous a donné l’envie que la revue CU creuse ce thème : pourquoi choisit-on la SVE plutôt que l’ISF ou l’ISM ou les PCJ ?

France :

Région 05 : Souci du vieillissement et de la distance pour faire des rencontres de fraternité au niveau d’une des fraternités. Les groupes sont visités par la responsable régionale qui a insisté pour que les responsables de groupes utilisent le manuel des responsables.

En Gironde, nous notons qu’il y a beaucoup de catéchumènes et que cela pourrait être un lieu d’appel.

Pour toute la Famille CU, en Gironde et Charente, une journée, le 31 janvier 2016 : « Approfondir le charisme de la Famille », pendant laquelle Annie Mazouau a renouvelé son engagement au cours de l'Eucharistie dans sa paroisse, tenue par la communauté de l’Emmanuel : rencontre féconde et bien soutenue par le curé de la paroisse entre l’Emmanuel et la SVE.

Une journée SVE pour les groupes de la Gironde et celui de Dax : « Reboire à la source »: les fondateurs, le Projet de Vie, l'appel des nouveaux.

Chaque année, les groupes de Poitou - Charente se retrouvent en réco.

Des groupes ont des personnes regardantes depuis longtemps, bien impliquées dans le projet de la SVE, mais qui ne se décident pas à franchir le pas vers une formation et un engagement.

Un responsable de formation régional n’a pas pu être trouvé. Néanmoins, une journée de Formation animée par la responsable régionale et une des deux responsables de fraternité a été organisée: le matin pour les 2 personnes en formation et l'après midi pour 3 regardantes auxquelles se sont jointes 2 personnes des Charente, avec des échanges et des questions très intéressants.

France région 04 : dynamisme de la région pour des temps de rencontre en FCU sur divers thèmes, mais, là encore, problème du vieillissement et de l’existence de personnes isolées. Il y a une volonté de garder le lien avec ceux qui sont engagés, mais ne viennent presque plus et une responsable de fraternité a été chargée de la responsabilité du lien.

La SVE participe aux rencontres des Associations de fidèles et des associations de spiritualité ignaciennes. Le désir d’une proximité avec les Filles du Cœur de Marie est exprimé. Un lieu de rencontre plus facile pour réunir les personnes a été proposé à St Étienne pour les personnes de Lyon, Valence, Le Puy.

France région 03 : contrairement aux autres régions, peu de jésuites sont présents d’où peu de contacts. Les équipes SVE sont ici mixtes avec les PCJ et vieillissent. On a pu renouveler les responsables de fraternité et un beau rassemblement régional a eu lieu en novembre dernier autour du thème: « La juste place de l’homme dans la création ». Il y a des contacts avec les évêques. Peu d’initiatives autres pour se faire connaître.

France région 01 et 02 : les deux régions se sont regroupées en une seule d’où grosse région de 120 personnes environ sur 15 diocèses, avec une vingtaine de groupes. Plusieurs centres spirituels ignaciens favorisent les contacts avec la famille ignacienne. Un effort de réorganisation a été mené pour accueillir les isolés. La vie SVE est centrée essentiellement sur la vie de groupe, mais il y a le souhait très fort qui se concrétise pendant ce premier semestre 2016 de faire des temps de rencontre SVE par fraternité ou même par secteur de fraternité quand celle-ci est grande. Jusqu’alors, les rencontres se faisaient uniquement dans le cadre de la Famille Cor Unum. La formation des personnes (quatre et bientôt six) est portée par le responsable régional et le responsable de formation. Il y a une dynamique d’engagement, y compris définitif, dans cette région. Le dimanche 6 mars 2016, il y a eu à Chartres 5 engagements perpétuels et 3 engagements temporaires. Dans cette région, il y a une dizaine de personnes regardantes.

Questions.

Les régions 04 et 05 ont fait remonter au 202 des remarques auxquelles il n’y a pas eu de suites, en particulier sur la revue Cor Unum. Comment le national reprend et donne suite aux remontées des régions ?

6 - Renforcement des relations internationales

Des questions et des souhaits:

Comment renforcer les liens entre toutes nos régions ? En recevant les réponses au questionnaire, nous avons été saisis par ce qui se vit hors d'Europe. Et nous pouvons en rendre grâce. Il nous semble important d'avoir des outils et des documents qui soient traduits en plusieurs langues, de poursuivre des visites pour mieux connaître ce qui se vit ailleurs, afin de s’enrichir mutuellement de nos expériences et de notre vécu, en SVE, en Famille Cor Unum, dans la société où chacun est inséré et cherche à vivre de l’Évangile.

Une présence plus importante dans les instances décisionnelles serait à développer, à inventer peut-être avec les moyens de communication actuels, sans qu’il y ait obligatoirement des déplacements trop fréquents vers ces instances décisionnelles.

Madagascar : Nuno y va en avril avec Annie Rogier de l’ISF. Le Projet de Vie SVE en malgache est en attente de sa couverture pour la finalisation.

Pérou : Nous repérons une attention et un projet concret autour de l’écologie, moins dans l’engagement social aux périphéries.

Mexique : il y a bien un groupe actif au Mexique. Il faudra y aller si une visite au Pérou se fait en 2017.

Afrique : Nuno a vu François Cléret (PCJ, ancien responsable du développement de la Famille) qui est très en lien avec la Famille en Afrique. Ils ont pris la décision que Nuno aille à Ouagadougou pour rencontrer la Famille C.U. présente au Burkina, au Togo et dans d'autres pays de la région, en juillet 2016. Cette rencontre se fera dans la cadre d’une retraite spirituelle donnée par un prêtre burkinabé membre des PCJ à Ouagadougou au Burkina Faso.

Vietnam : Christian a trouvé une traductrice efficace. Le questionnaire et les vœux sont en cours de traduction, d’où le retard des réponses pour le rapport.

Inde : Le rapport de mission d’Emmanuel Chazot nous fait prendre conscience de la réalité de la SVE dans le sud de ce pays.

7 - L'avenir

Nous nous demandons depuis quelques années comment favoriser un style propre à la SVE ? Dans quelle instance y réfléchir ? Les Instituts de vie consacrée ont la CNIS mais, du coté SVE, nous n'avons pas de lieu de réflexion.

Christophe Decherf a pu contacter Mgr Garnier qui a accompagné la réflexion de la SVE après la mort de Mgr Delaporte: mais il est en fin de mission, fatigué et se désinvestit. Il ne souhaite pas continuer auprès de nous.

Quel contact prendre ? Dans la mesure où la SVE n’appartient pas aux Instituts de vie consacrée (CNIS), il est important de trouver un lieu de partage. Il faut chercher les réalités les plus proches de notre statut.

Le GVE : il existe bien un groupement de vie évangélique (GVE) depuis 40 ans. Par internet, nous avons constaté qu’il s’agit surtout de fraternités de laïcs associés à des congrégations religieuses. C’est différent de nous, mais nous pensons les contacter pour évaluer si cela pourrait être un lieu de partage pour la SVE.

Nous comptons aussi sur le PAS ignatien et nous avons récemment contacté les responsables.

L’appel : La question de l’appel, et plus particulièrement des jeunes, reste posée. Comment faire connaître notre Famille et la SVE ?

La communication : site internet et dépliant. Christian travaille sur le site internet, le blog et sur les dépliants. Nous serons en mesure de présenter des outils actualisés d'ici juin 2016.

Voici

- le mail de la SVE : svecoeurdejesus@gmail.com.

- le site de la SVE : svecoeurdejesus.com.

Le Projet de Vie SVE est traduit en malgache.

Forum ORSAY, WE SVE en novembre 2016 : Suite à notre rencontre de responsables, nous avons choisi ensemble le thème et proposons « Construire la paix pour vivre la fraternité ».

Accord de R. Valette et de Soeur Claire Patier pour l’apport sociologique et théologique. Nous avons prévu 7 ateliers avec les franciscains, ATD/Quart monde, Pax Christi, San Egidio, un groupe qui réfléchit sur le dialogue interreligieux, des actions de solidarité internationale... le tout avec une pédagogie et des outils concrets qui pourront être partagés et utilisés par la suite. En soirée, un théâtre-forum.

8 - Finances : budget prévisionnel SVE 2016.

Christian présente le budget de la SVE en même temps que celui de la Famille et des instituts.

9-Au sein de la Famille Cor Unum.

Il est important que la SVE soit présente dans les différentes commissions de la Famille.

Commission retraites : Nelly le Doaré du groupe du Mans rejoint cette commission. Elle a fait plusieurs retraites organisées par la Famille et y a eu des responsabilités en tant qu'animatrice.

Commission formation : Gwennola en fait partie.

Commission économique : Christian en est membre.

Revue Cor Unum : Deux membres de la SVE sont membres du comité de rédaction.

Commission développement de la Famille. Cette commission n'est plus active, mais il est important de la relancer sous une autre forme et de voir ensemble les conditions de chaque mission. Les missions doivent se faire en concertation avec toutes les composantes de notre Famille.

Nous devons réfléchir au soutien que nous pouvons apporter aux régions les plus démunies.

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
commenter cet article
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 14:02

Dimanche 6 mars 2016

Béni sois-tu, Seigneur !

Oui, béni sois-tu de nous avoir patiemment guidés vers ce jour où nous avons prononcé nos engagements, ensemble !

Réunis dans la chapelle des sœurs de St Paul de Chartres, nous avons célébré les engagements définitifs de Marianick, Judith, Laurent, Erik, Sébastien, reçus par Gwennola et Nuno, et les engagements temporaires de Mélanie, Rémi, Isabelle (renouvellement) et moi-même reçus par Jean-René.

Engagements mûris au fil des années, des partages, de la prière, des encouragements mutuels, des joies et des chagrins ; en frères, nous cheminons sous le regard bienveillant du Seigneur. L’émotion était palpable… de part et d’autre !

Les neuf membres d’une équipe qui s’engagent le même jour, ce n’est pas si courant : souffle léger au regard du monde, mais présence signifiante de vie en Église, notre belle Église !

En ces temps où quelques raideurs nous font parfois souffrir, un laïc recevant l’engagement définitif d’un évêque, Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins,

la richesse de la vie en SVE permet cela !

Merci à tous ceux qui sont venus nous entourer de leur présence fraternelle, frères en SVE, amis, enfants, soutien priant des PCJ et de discrètes religieuses venues partager cette célébration avec nous.

Merci également à Mgr Michel Pansard, l’évêque de Chartres, notre évêque, qui a présidé l’Eucharistie avec chaleur et simplicité. L’Évangile de l’enfant prodigue nous a invités à nous remettre en confiance dans les bras du Père ; c’est une grâce que d’avoir vécu cet engagement ce dimanche-là et en cette année de la Miséricorde.

Le Cœur de Jésus ne cesse de nous aimer, puissions-nous toujours garder en nous ce désir de vivre au cœur du monde en témoins patients et joyeux de son amour et de sa Parole, Lui qui est notre Source, notre Vie !

Sylvie,

Fraternité SVE de Chartres

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
commenter cet article
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:14

FORUM SVE FRANCE/BELGIQUE.

LES 19 et 20 NOVEMBRE 2016

au centre de la Clarté Dieu à ORSAY (91) - près de Paris -.

Comment contribuons nous en tant que chrétiens à construire une société plus pacifique ?

Interviendront : René Valette économiste qui a été président du CCFD Terre Solidaire,

Claire Patier Bibliste .

Des ateliers /carrefours avec des associations qui agissent dans la société civile au "vivre ensemble" seront proposés,

une soirée conviviale est prévue avec une animation "théâtre forum",

Pour les membres de la SVE, merci de retenir dés à présent cette date. Des informations complémentaires seront transmises ultérieurement.

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Evénements
commenter cet article
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:05

« Chacun de nos actes fait ou défait notre solidarité de tous les jours »

Ce thème qui avait été choisi par un mouvement d'action catholique pour sa campagne d'année, il y a de nombreuses années, a souvent accompagné ma vie personnelle et professionnelle. Cette phrase toute simple m'a permis de discerner que parole et actes ne peuvent qu’aller ensemble. Que l’essentiel, c’est l’Évangile car il est le message de Dieu aux hommes, mais il ne devient perceptible que lorsqu’il est vécu, dans notre imperfection et nos limites, avec la force de l’Esprit.

Que mon agir découle d'une écoute de la Parole de Dieu dans la prière. Le Dieu d'amour qui vient rejoindre son peuple et qui s'est manifesté pour nous en son fils Jésus Christ.

Cette phrase m'a fait réfléchir sur la transmission de la Parole dans un monde ou beaucoup ignorent les bases culturelles du christianisme. La crédibilité de la bonne nouvelle de l’Évangile ne dépend-elle aujourd’hui en bonne part des témoignages des hommes et des femmes qui agissent au nom de leur foi et veulent mettre leur vie en conformité avec la parole que nous voulons annoncer ? Ce n’est pas pour rien que Jésus guérissait et ne se contentait pas d’enseigner. On aura "vu" l’Évangile avant de l’entendre.

Bien sûr notre témoignage ne se suffit pas à lui même, il y a la force invisible de l’Esprit qui travaille sans que nous sachions comment, dans le cœur des gens. Dans la dynamique des Béatitudes, les paroles prononcées par Jésus sur la montagne ne nous invitent-elles pas à diriger parfaitement la vie ?

Aujourd'hui de nombreuses personnes non chrétiennes partent comme volontaires de la solidarité internationale mettre leurs compétences dans des actions de développement en Afrique, Amérique du Sud, Asie, dans les secteurs de la santé, l'agriculture, l'enseignement … Beaucoup de ces projets sont initiés par des congrégations religieuses, des services diocésains, Caritas internationale... Des volontaires de retour de mission m’ont un jour posé la question : pourquoi les chrétiens s’intéressent-ils ainsi au développement et aux questions sociales ? Je leur ai répondu, que si Dieu s’est fait homme en Jésus et qu’il est mort sur la croix, c’est que tout homme est digne et compte à ses yeux ,surtout les plus fragiles.

Cette même question pourrait être posée par des volontaires du Secours Catholiques et par tous ceux qui travaillent dans des services accueillant des personnes en difficultés ici en France et en Europe.

Lorsque l’Église se rend proche par des hommes et des femmes qui agissent dans le monde au nom de leur Foi, elle offre un beau témoignage à toute l'humanité. Elle questionne les hommes et les femmes et n'est-ce pas là une amorce de conversion ?

C'est le sens du message de l'assemblée générale de la famille Cor Unum « dans un élan renouvelé , nous sommes appelés à témoigner dans le monde du trésor que nous portons dans des vases d'argile , Jésus le Christ. Et pour la SVE « de promouvoir l'Evangile en plein monde »

Je vous propose une petite méditation de la lettre de St Jacques Apotre :

« Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.

Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est, et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était. Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi. » (Jc 1, 22-25)

Et la fin je la laisse à notre Pape François : « La vie chrétienne est « simple » : écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique, en ne se limitant pas à « lire » l’Évangile, mais en se demandant de quelle façon ses paroles parlent à notre propre vie. »

Nuno Fernandes

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 09:22

« À l’origine du fait d’être chrétien il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive ».

C’est seulement grâce à cette rencontre – ou nouvelle rencontre – avec l’amour de Dieu, qui se convertit en heureuse amitié, que nous sommes délivrés de notre conscience isolée et de l’auto-référence.

Nous parvenons à être pleinement humains quand nous sommes plus qu’humains, quand nous permettons à Dieu de nous conduire au-delà de nous-mêmes pour que nous parvenions à notre être le plus vrai. Là se trouve la source de l’action évangélisatrice. Parce que, si quelqu’un a accueilli cet amour qui lui redonne le sens de la vie, comment peut-il retenir le désir de le communiquer aux autres ?

Pape François - La Joie de l'Evangile - Exhortation Apostolique

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 08:21

La promotion de la paix, dans notre monde marqué par la violence, fait partie intégrante de la mission par laquelle l'Eglise continue l'œuvre rédemptrice de Christ sur la terre.

Que la miséricorde soit « l'expression de l'être même de Dieu qui est Amour », elle qui exprime « l'être de Dieu qui se penche avec Bienveillance sur les hommes et sur le monde ».

« L’Amour met sa joie dans la vérité, il excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. » Saint Paul aux Corinthiens.

Que 2016 soit pour nous toutes et tous sous le signe de la fraternité, la charité, la solidarité et la miséricorde. Contribuons à rendre le monde meilleur, plus fraternel et surtout à favoriser l’avènement de la paix dont le monde aujourd'hui a tant besoin.

Avec toute notre amitié fraternelle,

Le Conseil général de la SVECJ

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Evénements
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 22:10

image_sacre_coeur_de_jesus.jpg   

" Si notre cœur se laisse irradier par celui de Jésus, d’autres pourront faire l'expérience de la tendresse, découvrir des trésors enfouis en eux et oser prendre à leur  tour le risque d'aimer."  Projet de Vie n°13

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 17:02

 

01 priere engagement SVE 03

 

 

  
 
Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 16:51

IL FAUT Y CROIRE

 

La mort est un cri

Qui déchire la vie.

La mort est une nuit

Où sombre l'espoir.

Toute mort ressemble

À  un vendredi saint

Où les larmes creusent

Un avenir sans espoir.

Toute mort ressemble

À un samedi saint:

l'attente au doute suspendue

où l'ennui ronge la patience.

Et le cœur en balance

soupèse les possibles:

les « c'est peut-être vrai »

les « il n'y a rien après ».

Et on peine à y croire,

Refusant l'espoir facile.

Mais l'inverse attire autant

Ce n'est peut-être pas la fin.

Il est long ce cri strident.

Elle est longue cette nuit

Où s'éteignent tous les feux

Où finissent tous les amours.

Long, morne, sans pareil

Comme un hiver trop long

Cachant un printemps trop court

Ou qui ne vient même pas.

Mais il finit par arriver:

Les fleurs bourgeonnent,

La sève en elles re-coule,

Et les oiseaux roucoulent.

La mort n'est pas la fin

Mais l'envers de la vie

Il suffit de tourner la médaille

De la poser sur la bonne face.

La forêt de la mort

Peut cacher l'arbre de la vie;

Un lugubre vendredi saint

Cacher un matin de Pâques.

Mais la croix est une fenêtre

Qui ouvre sur la nuit;

Et la nuit est une lucarne

D'où perce toujours une aurore.

La vie est un silence

Auquel il faut une foi;

La résurrection une lumière

Cachée au fond de nos nuits.

La mort est longue, trop.

La vie est courte, trop.

Et si la vie était la plus longue

Et la mort juste un instant?

Là est l'histoire du Ressuscité!

La mort ne dure que trois jours;

Mais la vie, elle dure toujours.

Et la résurrection mes frères,

Il faut y croire...

 

Léonard KATCHEKPELE

Prêtre Thionville(57)

 

 

 

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 16:38

 

Le 2 février 1791

 

Le 2 février 1791, Pierre de Clorivière avec neuf compagnons, dont un laïc, s'associaient pour vivre "dans le siècle" une recherche de "perfection" évangélique jusqu'alors réservée aux religieux. Héritiers de cette intuition fondatrice, nous avançons en SVE, chacun selon son état de vie,  dans cette même recherche de vie évangélique contemplative et active au cœur du monde.

 

La consécration baptismale est pour nous fondement de tous les engagements ultérieurs : ministères ordonnés, mariage, insertions dans le monde, choix de vie. Les membres de la SVE se sentent engagés dans une nouvelle forme de consécration séculière. Nous continuons à l'approfondir et la clarifier. (Orientations SVE les Naudières août 2008)

 

Que la Lumière du Christ éclaire nos chemins et que d'un seul cœur nous puissions renouveler nos engagements par cette prière du Livre de Vie :

Seigneur Jésus,
dont le Cœur transpercé exprima sur la Croix
Ton amour pour l’Église,

Je Te redis aujourd'hui ma ferme volonté
de Te suivre de plus près
dans le don que Tu as fait de Toi-même à Ton Père et aux hommes

          Et de vivre de Ton Esprit
selon Ton Evangile

          En obéissance, chasteté et pauvreté,

Uni à mes frères et sœurs des Instituts Séculiers et de la Société de Vie Évangélique du Cœur de Jésus, dans la Famille Cor Unum conformément aux engagements que tu m’as inspiré de faire ;

Amen

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article