Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
  • : Permettre aux membres de la SVE de la famille COR UNUM qui fait partie de l’Eglise Catholique et à tous les internautes qui le désirent de partager nos rencontres et notre projet de vie.
  • Contact

Recherche

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:14

FORUM SVE FRANCE/BELGIQUE.

LES 19 et 20 NOVEMBRE 2016

au centre de la Clarté Dieu à ORSAY (91) - près de Paris -.

Comment contribuons nous en tant que chrétiens à construire une société plus pacifique ?

Interviendront : René Valette économiste qui a été président du CCFD Terre Solidaire,

Claire Patier Bibliste .

Des ateliers /carrefours avec des associations qui agissent dans la société civile au "vivre ensemble" seront proposés,

une soirée conviviale est prévue avec une animation "théâtre forum",

Pour les membres de la SVE, merci de retenir dés à présent cette date. Des informations complémentaires seront transmises ultérieurement.

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Evénements
commenter cet article
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 09:05

« Chacun de nos actes fait ou défait notre solidarité de tous les jours »

Ce thème qui avait été choisi par un mouvement d'action catholique pour sa campagne d'année, il y a de nombreuses années, a souvent accompagné ma vie personnelle et professionnelle. Cette phrase toute simple m'a permis de discerner que parole et actes ne peuvent qu’aller ensemble. Que l’essentiel, c’est l’Évangile car il est le message de Dieu aux hommes, mais il ne devient perceptible que lorsqu’il est vécu, dans notre imperfection et nos limites, avec la force de l’Esprit.

Que mon agir découle d'une écoute de la Parole de Dieu dans la prière. Le Dieu d'amour qui vient rejoindre son peuple et qui s'est manifesté pour nous en son fils Jésus Christ.

Cette phrase m'a fait réfléchir sur la transmission de la Parole dans un monde ou beaucoup ignorent les bases culturelles du christianisme. La crédibilité de la bonne nouvelle de l’Évangile ne dépend-elle aujourd’hui en bonne part des témoignages des hommes et des femmes qui agissent au nom de leur foi et veulent mettre leur vie en conformité avec la parole que nous voulons annoncer ? Ce n’est pas pour rien que Jésus guérissait et ne se contentait pas d’enseigner. On aura "vu" l’Évangile avant de l’entendre.

Bien sûr notre témoignage ne se suffit pas à lui même, il y a la force invisible de l’Esprit qui travaille sans que nous sachions comment, dans le cœur des gens. Dans la dynamique des Béatitudes, les paroles prononcées par Jésus sur la montagne ne nous invitent-elles pas à diriger parfaitement la vie ?

Aujourd'hui de nombreuses personnes non chrétiennes partent comme volontaires de la solidarité internationale mettre leurs compétences dans des actions de développement en Afrique, Amérique du Sud, Asie, dans les secteurs de la santé, l'agriculture, l'enseignement … Beaucoup de ces projets sont initiés par des congrégations religieuses, des services diocésains, Caritas internationale... Des volontaires de retour de mission m’ont un jour posé la question : pourquoi les chrétiens s’intéressent-ils ainsi au développement et aux questions sociales ? Je leur ai répondu, que si Dieu s’est fait homme en Jésus et qu’il est mort sur la croix, c’est que tout homme est digne et compte à ses yeux ,surtout les plus fragiles.

Cette même question pourrait être posée par des volontaires du Secours Catholiques et par tous ceux qui travaillent dans des services accueillant des personnes en difficultés ici en France et en Europe.

Lorsque l’Église se rend proche par des hommes et des femmes qui agissent dans le monde au nom de leur Foi, elle offre un beau témoignage à toute l'humanité. Elle questionne les hommes et les femmes et n'est-ce pas là une amorce de conversion ?

C'est le sens du message de l'assemblée générale de la famille Cor Unum « dans un élan renouvelé , nous sommes appelés à témoigner dans le monde du trésor que nous portons dans des vases d'argile , Jésus le Christ. Et pour la SVE « de promouvoir l'Evangile en plein monde »

Je vous propose une petite méditation de la lettre de St Jacques Apotre :

« Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.

Car si quelqu’un écoute la Parole sans la mettre en pratique, il est comparable à un homme qui observe dans un miroir son visage tel qu’il est, et qui, aussitôt après, s’en va en oubliant comment il était. Au contraire, celui qui se penche sur la loi parfaite, celle de la liberté, et qui s’y tient, lui qui l’écoute non pour l’oublier, mais pour la mettre en pratique dans ses actes, celui-là sera heureux d’agir ainsi. » (Jc 1, 22-25)

Et la fin je la laisse à notre Pape François : « La vie chrétienne est « simple » : écouter la Parole de Dieu et la mettre en pratique, en ne se limitant pas à « lire » l’Évangile, mais en se demandant de quelle façon ses paroles parlent à notre propre vie. »

Nuno Fernandes

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 09:22

« À l’origine du fait d’être chrétien il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive ».

C’est seulement grâce à cette rencontre – ou nouvelle rencontre – avec l’amour de Dieu, qui se convertit en heureuse amitié, que nous sommes délivrés de notre conscience isolée et de l’auto-référence.

Nous parvenons à être pleinement humains quand nous sommes plus qu’humains, quand nous permettons à Dieu de nous conduire au-delà de nous-mêmes pour que nous parvenions à notre être le plus vrai. Là se trouve la source de l’action évangélisatrice. Parce que, si quelqu’un a accueilli cet amour qui lui redonne le sens de la vie, comment peut-il retenir le désir de le communiquer aux autres ?

Pape François - La Joie de l'Evangile - Exhortation Apostolique

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 08:21

La promotion de la paix, dans notre monde marqué par la violence, fait partie intégrante de la mission par laquelle l'Eglise continue l'œuvre rédemptrice de Christ sur la terre.

Que la miséricorde soit « l'expression de l'être même de Dieu qui est Amour », elle qui exprime « l'être de Dieu qui se penche avec Bienveillance sur les hommes et sur le monde ».

« L’Amour met sa joie dans la vérité, il excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. » Saint Paul aux Corinthiens.

Que 2016 soit pour nous toutes et tous sous le signe de la fraternité, la charité, la solidarité et la miséricorde. Contribuons à rendre le monde meilleur, plus fraternel et surtout à favoriser l’avènement de la paix dont le monde aujourd'hui a tant besoin.

Avec toute notre amitié fraternelle,

Le Conseil général de la SVECJ

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Evénements
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 22:10

image_sacre_coeur_de_jesus.jpg   

" Si notre cœur se laisse irradier par celui de Jésus, d’autres pourront faire l'expérience de la tendresse, découvrir des trésors enfouis en eux et oser prendre à leur  tour le risque d'aimer."  Projet de Vie n°13

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 17:02

 

01 priere engagement SVE 03

 

 

  
 
Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 16:51

IL FAUT Y CROIRE

 

La mort est un cri

Qui déchire la vie.

La mort est une nuit

Où sombre l'espoir.

Toute mort ressemble

À  un vendredi saint

Où les larmes creusent

Un avenir sans espoir.

Toute mort ressemble

À un samedi saint:

l'attente au doute suspendue

où l'ennui ronge la patience.

Et le cœur en balance

soupèse les possibles:

les « c'est peut-être vrai »

les « il n'y a rien après ».

Et on peine à y croire,

Refusant l'espoir facile.

Mais l'inverse attire autant

Ce n'est peut-être pas la fin.

Il est long ce cri strident.

Elle est longue cette nuit

Où s'éteignent tous les feux

Où finissent tous les amours.

Long, morne, sans pareil

Comme un hiver trop long

Cachant un printemps trop court

Ou qui ne vient même pas.

Mais il finit par arriver:

Les fleurs bourgeonnent,

La sève en elles re-coule,

Et les oiseaux roucoulent.

La mort n'est pas la fin

Mais l'envers de la vie

Il suffit de tourner la médaille

De la poser sur la bonne face.

La forêt de la mort

Peut cacher l'arbre de la vie;

Un lugubre vendredi saint

Cacher un matin de Pâques.

Mais la croix est une fenêtre

Qui ouvre sur la nuit;

Et la nuit est une lucarne

D'où perce toujours une aurore.

La vie est un silence

Auquel il faut une foi;

La résurrection une lumière

Cachée au fond de nos nuits.

La mort est longue, trop.

La vie est courte, trop.

Et si la vie était la plus longue

Et la mort juste un instant?

Là est l'histoire du Ressuscité!

La mort ne dure que trois jours;

Mais la vie, elle dure toujours.

Et la résurrection mes frères,

Il faut y croire...

 

Léonard KATCHEKPELE

Prêtre Thionville(57)

 

 

 

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 16:38

 

Le 2 février 1791

 

Le 2 février 1791, Pierre de Clorivière avec neuf compagnons, dont un laïc, s'associaient pour vivre "dans le siècle" une recherche de "perfection" évangélique jusqu'alors réservée aux religieux. Héritiers de cette intuition fondatrice, nous avançons en SVE, chacun selon son état de vie,  dans cette même recherche de vie évangélique contemplative et active au cœur du monde.

 

La consécration baptismale est pour nous fondement de tous les engagements ultérieurs : ministères ordonnés, mariage, insertions dans le monde, choix de vie. Les membres de la SVE se sentent engagés dans une nouvelle forme de consécration séculière. Nous continuons à l'approfondir et la clarifier. (Orientations SVE les Naudières août 2008)

 

Que la Lumière du Christ éclaire nos chemins et que d'un seul cœur nous puissions renouveler nos engagements par cette prière du Livre de Vie :

Seigneur Jésus,
dont le Cœur transpercé exprima sur la Croix
Ton amour pour l’Église,

Je Te redis aujourd'hui ma ferme volonté
de Te suivre de plus près
dans le don que Tu as fait de Toi-même à Ton Père et aux hommes

          Et de vivre de Ton Esprit
selon Ton Evangile

          En obéissance, chasteté et pauvreté,

Uni à mes frères et sœurs des Instituts Séculiers et de la Société de Vie Évangélique du Cœur de Jésus, dans la Famille Cor Unum conformément aux engagements que tu m’as inspiré de faire ;

Amen

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Méditation
commenter cet article
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 16:33

2008

 

De retour d'un séjour à Rome, relisant notre dernier Cor Unum, je m'aperçois que ce jour est pour nous, "Famille Cor Unum", celui d'un anniversaire d'importance. Il y a 90 ans, le 29 octobre 1918, ils étaient trois, dont Daniel Fontaine, à faire, à Montmartre, leur "oblation", reconstituant ainsi la Société des prêtres du Coeur de Jésus, fondée en 1791 par le Père de Clorivière.

 

En ce jour, soyons unis dans l'action de grâces, pour ce qui a jailli et continue à jaillir de la recherche de ce "re-fondateur"; et de l'extension désormais de ce charisme retrouvé, dans l'institut séculier des prêtres, les instituts séculiers féminin et masculin, la société de Vie Evangélique, tous regroupés sous le Signe et l'appellation du Coeur de Jésus.

 

Reprenons aujourd'hui, pour nous tous et toutes, le voeu que le "curé des chiffonniers" de Clichy, formulait, peu avant son décès, en 1920, dans la sacristie de Saint Antoine des Quinze Vingt "restons unis dans l'amour de  Celui qui est passionné  d'être aimé  ... Pourvu que nous Lui donnions des preuves d'amour, soyons heureux, très heureux".

 

Cet anniversaire ouvre pour nous une année quasiment "jubilaire" puisque l'an prochain sera le 90° anniversaire  de la reconnaissance de cette"refondation" par le Pape Benoît XV, qui souhaitait à ceux qui s'étaient engagés, "d'unir les vies de Marthe et de Marie".

 

Un temps pour actualiser les intuitions de nos fondateurs!

 

Yves Gouyou

____________

découvert sur    http://cryptemartyrium-paris.cef.fr/  :

cryptemartyrium-paris.cef.fr/histmart.doc  (Note Serge)

__________ 

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Présentation SVE
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 22:06


ORIENTATIONS DE LA

Société DE VIE Évangélique

DU CŒUR DE Jésus

 

 




 

 

UN CHEMIN DE Sainteté ET DE Fraternité

 

 

 

 

Au cœur du monde

 

Nous sommes touchés par toutes les formes de violence, d'indifférence, d'exclusion et de solitude qui déshumanisent le monde et atteignent l'homme jusqu'à la négation de son être. Nous en sommes parfois les complices par notre silence ou nos replis.

 

La soif de dignité et de paix, la recherche de sens, l'attente d'une écoute traversent notre humanité et font naître le désir d'une vie nouvelle. Des solidarités se mettent en œuvre et des actes citoyens sont posés, des gestes de tendresse s'expriment, des présences attentives font vivre. L'accueil de l'autre ouvre des espaces de liberté.

 

Nous découvrons alors, de mille manières, l'œuvre de création que l'Amour du Seigneur réalise dans le cœur de tout homme. Avec émerveillement, nous contemplons des signes de renaissance là-même où nous serions tentés de désespérer. Dans une dimension pascale, nous sommes alors appelés à la conversion pour rejoindre toutes ces forces de vie.

 

 

 

 

Dans le Cœur du Christ

 

Le Cœur de Jésus est la source à laquelle nous puisons l'eau vive de la miséricorde et la tendresse de la compassion fraternelle. Son amour est sans limite. Il va jusqu’au bout de la vie en traversant la mort. Il nous renouvelle et éveille notre cœur à ses propres sentiments.

 

Nous réaffirmons l'actualité de cette tradition portée par notre Famille.


 

Un chemin de sainteté et de fraternité

 

L'existence baptismale nous pousse à de perpétuels passages.

 

Dans le jeu des passions humaines, la suite du Christ provoque des transformations personnelles et des pâques.

 

Choisir de prendre, dans une véritable fidélité, un chemin de sainteté et de fraternité est déjà contestation d’un monde désarticulé.

 

L'accueil des diversités au sein de la SVE est prémices d'un "vivre ensemble" sans violence des hommes de toutes langues, peuples et cultures (cf. Apocalypse 4, 5).

 

En "prenant comme Lui le monde à cœur", nous sommes conduits à une humble présence à nos frères et sœurs dans la proximité de nos lieux de vie. Cette présence, pour certains, devient participation à des instances de décision.

 

 

 

 

SEL ET LEVAIN

 

 

Être levain qui fait lever toute la pâte et sel qui donne le goût de Dieu, cette mission au cœur du monde nous lui donnons quelques accents, pour les six années à venir.

 

 

consécration

 

La consécration baptismale est pour nous fondement de tous les engagements ultérieurs : ministères ordonnés, mariage, insertions dans le monde, choix de vie.

 

Les membres de la SVE se sentent engagés dans une nouvelle forme de consécration séculière. Nous continuons à l'approfondir et la clarifier.

 

Nous souhaitons que le Conseil Général conduise une recherche sur ces questions.

 

 

 

ouverture

 

Des personnes, qui ne peuvent, dans le droit actuel de l'Église, prononcer des engagements, frappent à la porte de la SVE.

 

Nous leur proposons de partager notre chemin de sainteté.

 

Un projet de statut de membres associés sera expérimenté.

 


 

présence active et aimante

 

Notre présence au monde nous engage à une démarche d'analyse des réalités humaines.

 

Nous développerons cet effort de compréhension avec une exigence renouvelée sur la relecture à la lumière de l'Évangile.

 

Nous sommes envoyés par le Christ construire l'Eglise des Béatitudes avec les méprisés et les exclus, avec ceux qui ont faim de pain, de paix et de justice. Nous sommes déterminés à lutter contre toute force de mort.

 

Nous discernerons les lieux à rejoindre pour être acteurs de changements et témoins contagieux dans le monde et dans l'Eglise.

 

 

 

appel et visibilité

 

 

L’appel reçu par la  SVE de vivre « mission, contemplation, communion » au cœur du monde rejoint ainsi les attentes profondes de nos contemporains. C’est une chance pour l’Eglise.

 

Nous aurons le souci de mieux faire connaître notre charisme.

 

Nous désirons proposer largement notre projet de vie et veiller à une plus grande présence dans l'Église locale et universelle.

 

 

 

communion fraternelle

 

La SVE offre les liens d'une communion fraternelle et propose à ses membres les moyens de répondre à leur vocation et à leur mission (projet de vie n° 27).

 

La réunion de groupe est l'un des moyens où la fraternité trouve à s'exercer et à s'approfondir. Nous nous soutiendrons dans notre engagement à la prière séculière et prolongée. Nous veillerons à soigner nos temps de rencontres en donnant leur juste place au partage, à la re‑vision de vie, à l'interpellation plus exigeante, à la prière commune et au soutien mutuel.

 

 

-----------------------------------------

 

Published by Société de Vie Evangélique du Coeur de Jésus - dans Assemblées les Naudières2008
commenter cet article